Dans la cuisine

par le Collectif la Nébuleuse

Mélanie a grandi à Charleroi au milieu de centaines d’autres « Tchitcho ». Bercée par l’odeur de la sauce tomate mijotée et celle de la graisse à frites. De son pays d’origine, elle sait ce qu’on lui en a dit, que c’est « le plus beau pays du monde ». Ce qu’elle connaît de ce pays est une mosaïque d’images entendues et caricaturales de l’Italie. L’italien elle ne le parle pas vraiment mais, elle en est certaine, un lien puissant et intense la relie à cette terre de soleil et d’huile d’olive. Elle a le sentiment que cette légère tristesse qui s’empare d’elle ici trouverait peut-être du réconfort là-bas.

Demain aura lieu une cérémonie en l’honneur des 10 ans de la mort de son Nonno, Mélanie est nerveuse. À nos côtés, elle prépare la sauce tomate selon l’emblématique recette familiale et les tagliatelles maison qu’elle finira par nous servir. Invité·e·s dans sa cuisine, nous assistons à un véritable branle-bas de combat culinaire, musical et émotionnel...

Dans la cuisine, c'est l'histoire d'une communauté à travers les générations. "Nous voulons représenter les rêves de celles et ceux qui, puisant leurs racines sous le soleil italien, se gavent d’images fantasmées, pour affronter les moments difficiles où ils et elles ne se sentent pas « à leur place ». Celles et ceux qui portent autour du cou les couleurs de leur pays et se tatouent « Italia » sur le bras. Celles et ceux qui pensent que tout est bien là-bas, qui disent « un jour on y retournera », qui se sont approprié·e·s les cicatrices d’une époque qu’elles / ils n’ont jamais connue", expliquent les jeunes créatrices.