L'Immortaliste

Laurence Vielle, Michaël Delaunoy, Etienne Van der Belen & Matthieu Ha

Accueil

L’immortaliste revisite le mythe de Promethée à l’aulne de l’ère contemporaine.

Très impliqué, à travers son travail au sein de l’ONG Quinoa, dans la question du dialogue Nord-Sud, Etienne Van der Belen a demandé à Laurence Vielle d'écrire un spectacle sur ce sujet. C’est ainsi qu’est né L’Immortaliste. Michael Delaunoy en a assuré la mise en scène et Matthieu Ha en a composé la musique qu’il interprète également sur scène.

Ce spectacle analyse, à travers le mythe de Prométhée, la société occidentale et ses rapports inégalitaires avec le Sud. En faisant cadeau du feu aux hommes, Prométhée oeuvre à l'émancipation de l'humanité, l'ouvre à la modernité. Mais cette modernité exaltant les vertus d'un progrès linéaire et infini est aujourd'hui en crise. Quelle serait la réaction du titan Prométhée face à l'impasse du monde moderne ? Ainsi au travers de ce personnage mythique, le spectacle pose une double interrogation sur l'avenir de l'humanité et les différentes facettes de l'idéologie du développement. 

 

Ce faisant tour à tour conteur, magicien, embryon, Etienne Van der Belen se révèle aussi solaire, rayonnant que son personnage. Présent d'un bout à l'autre du spectacle, il est à la fois charmeur, engagé, étrange. S'alliant au charisme de son interprète et initiateur du projet, la mise en scène de Michael Delaunoy bondit d'une idée ingénieuse à l'autre, l'une des plus belles étant de faire appel à l'étonnant Matthieu Ha, superbe accordéoniste, percussionniste et chanteur. 

Catherine Makereel - Le Soir