Natacha Nicora

Super Ipsum - Avril 2017

J'ai vu ma mère se métamorphoser sans honte comme le cafard de Kafka.

Et je me demandais... Cette « chose » est-elle encore un être humain ?

Mais oui, cette personne couchée là, cette personne qui n'arrive plus à parler, marcher, regarder, chier, manger et à peine à respirer, est toujours ma mère.

Et encore un être humain.

Avec une esthétique « soigneusement brutale », la performeuse s'amuse à trouver les limites et à nous montrer leurs transformations.

On dirait que tout déborde, que tout se gonfle.

Que tout se vide, explose ...