C'est la rentrée !

Mais la rentrée de quoi ? Le retour de quoi ?

Serions-nous parvenu·e·s durant quelques semaines, à nous extraire d’un réel inquiétant ? C’est peu probable…

 

Depuis août, le boson a repris ses résidences d’écriture en accueillant Élodie Kempenaer, Maialen Arrano et Vincent Marganne.

Écrire, c’est penser et agir avec des mots.

Ce que nous offrons, c’est un espace et c’est du temps, en espérant qu’un quelque chose pourra advenir… esquisse d’un récit, d’un texte théâtral, d’un essai, d’un poème. 

En septembre, nous accueillons le projet Un pas de côté construit en partenariat avec La Fabrique de Théâtre (Frameries) et Le Corridor (Liège). Un voyage pour 3 artistes dans 3 lieux de résidence… un temps d’élaboration qui va se conclure par une restitution le 18 novembre au boson :

# Masha Wysocka, artiste sociologue, et son projet de lecture-performance Flora Belgica qui raconte l’Histoire de la Belgique au travers de la botanique.

# Véronique Dockx, juriste, et son projet transdisciplinaire de partage de savoirs autour de l’accessibilité à la justice.

# Ma tête est pleine d’endroits et son projet de spectacle poétique pluridisciplinaire, construit à partir d’une expérience intime traumatique.

 

Les 28, 29, 30 septembre et 1er octobre, nous vous invitons à découvrir 2 minutes à vivre, ici… de Marie-Laure Vrancken, comédienne et activiste pour l’éradication des armes nucléaire. Un récit de vie, une forme performative, qui narre l’expérience d’une militante, les rencontres et inventions autour des gestes et des risques à prendre pour faire entendre la voix citoyenne de la raison. Un spectacle d’une singulière actualité !

Les soirées se prolongeront par des rencontres, films… (programme à préciser).

 

Avec le plaisir de vous revoir…