Édito 22

© Carl Norac
© Carl Norac

En ce début 2022…

Comme nous vous l’avions annoncé, le boson entame sa mue… avec l’envie de faire de ce lieu un espace d’accueil et de partage de pratiques singulières. Nous voulons mettre en lumière des formes qui ne relèvent plus seulement du théâtre et qui proposent des façons originales de témoigner, raconter notre monde en transformation, habité de nouvelles réalités et consciences.

Mais notre évolution ne s’inscrit pas seulement dans la programmation.

Elle est également présente dans le choix de pouvoir désormais vous accueillir pour la modique somme de 5 €. (Ce prix libre à partir de 5€ couvre une partie des charges liées à l’accueil des équipes et au fonctionnement du lieu.)

 

Et aussi dans :

- notre projet d’accompagner de jeunes démarches et de prendre le risque de vous proposer des moments fragiles.

- le souhait de voir chaque soirée se prolonger par un temps d’échange avec l’équipe ou des éclaireur·se·s en lien avec la/les thématique·s abordée·s.

- la volonté de poursuivre et développer nos accueils en résidence de plateau et d’écriture. 

- le désir de s’inscrire dans un environnement local et participer à des initiatives citoyennes.

 

Comme nous l’avions esquissé lors de notre « bazar d’octobre », nous souhaitons une programmation non plus étalée sur toute l’année mais qui se concentre autour de 3 ou 4 temps d’échange. Entre ces moments de visibilité, nous poursuivrons nos accueils et l’accompagnement de projets en construction.

Lors de ce premier temps d'échange -il y en aura un deuxième d'ici le mois de juin-, trois propos singuliers feront halte au boson, à la fois douloureux et pétillants de vie. Trois duos pour explorer, à chaque fois, une réalité forte d'aujourd'hui.

 

Marlène, Bruno et Pascal